Home AMERIQUE Voyager en Guadeloupe après l’ ouragan Maria : quels impacts ?

Voyager en Guadeloupe après l’ ouragan Maria : quels impacts ?

15 novembre 2017
 Voyager en Guadeloupe après l’ ouragan Maria : quels impacts ?

Vous avez été très nombreux à me questionner sur l’état des îles de Guadeloupe après le passage de l’ ouragan Maria. J’ai commencé à vous répondre individuellement puis je me suis dit que si vous étiez si nombreux à me solliciter directement, le sujet intéresserait certainement d’autres personnes qui préparent leur voyage ! Alors voici un article rapide dans lequel je vais essayer de répondre à vos questions, en vous relatant ce que j’ai vu sur place.

Comme vous le savez, l’ ouragan Maria a frappé la Guadeloupe entre le 18 et le 19 septembre, il y a donc bientôt deux mois. Lorsqu’un tel évènement arrive, une fois le choc passé et les questions vitales écartées pour les habitants de l’île, il est légitime de se poser des questions en tant que touriste. Je peux tout à fait comprendre vos « inquiétudes », surtout lorsqu’il s’agit d’un voyage préparé et attendu depuis longtemps ! Le voyage peut-il s’effectuer normalement ? Y a t-il beaucoup de dégâts dans les paysages ? Quelles sont les zones les plus touchées ? Doit-on annuler notre voyage ? Les plages sont elles encore belles ? Les fonds marins ont-ils souffert ? Les randonnées sont elles ouvertes ? Est ce que ça vaut le coup d’y aller quand même ? Quels sont les endroits à éviter ? etc… J’avais moi même fait quelques recherches avant de partir fin octobre pour savoir à quoi m’attendre sur place mais je n’avais trouvé aucun billet sur la toile… Alors voici quelques infos utiles pour préparer votre voyage !

 

Voyager en Guadeloupe après l’ ouragan Maria  : des impacts limités

Que vous ayez déjà réservé votre voyage ou non, je vais commencer tout de suite par vous rassurer :

– Non, il ne faut pas annuler votre voyage !! Les dégâts causés par l’ ouragan Maria ne sont pas de nature à perturber votre séjour !

– Oui, envisager un voyage en Guadeloupe cet hiver reste une très bonne idée ! Si vous envisagiez cette destination, il n’y a vraiment aucune raison d’y renoncer.

Voilà qui est dit !

En règle générale, il y a eu très peu de dégâts sur le bâti. Lors de notre séjour, hormis quelques câbles électriques à terre, nous avons surtout remarqué des dégâts sur la végétation.

Sur Grande Terre, nous avons vu vraiment très peu de dégâts. La plupart des plages avaient déjà été nettoyées. On a bien noté quelques petites différences ici et là par rapport à notre séjour de février dernier comme ce merveilleux palmier penché sur la plage de la Caravelle qui a semble t-il été emporté ! Mis à part quelques branchages à terre, les plages sont toujours aussi belles ! Pas de sites ou randonnées fermés à notre connaissance.

guadeloupe apres ouragan maria

Plage de la Caravelle

Sur Basse Terre, nous avons vu plus de dégâts, particulièrement dans le sud. La végétation a été durement touchée par endroit, beaucoup d’arbres sont tombés. Encore une fois, nous nous en sommes surtout aperçus en comparant les paysages avec notre premier voyage. Si c’est la première fois que vous y allez, il y a fort à parier que vous ne remarquerez rien de spécial. Les jardins et parcs (habitation côte sous le vent, jardin botanique…) ont souffert mais restent très agréables. Les randonnées les plus touristiques sont de nouveau praticables.

guadeloupe apres ouragan maria

Saut de l’Acomat

Coté plages, comme sur Grande Terre, la plupart ont été nettoyées. Seule la plage de Grande Anse à Trois Rivières nous a semblé totalement différente, très fortement endommagée ! Les personnes chez qui nous résidions nous ont confiées que certaines de leurs petites plages les plus confidentielles avaient disparues… Mais les guadeloupéens nous l’ont dit aussi : les choses bougent, la nature reprend ses droits, les plages se reforment… alors ce qui a disparu aujourd’hui peut très vite revenir. Les fonds marins ont été préservés. Une seule remarque : les tortues sont toujours présentes à Malendure mais se trouvent depuis le passage de Maria plus loin du rivage.

plus belles plages de guadeloupe

Grande Anse à Deshaies

Marie Galante a été, avec les Saintes, l’une des îles de Guadeloupe les plus touchées par le passage de l’ ouragan Maria. Et pourtant quelle beauté 🙂 Toujours le même bilan : des arbres couchés, principalement sur le littoral, des câbles électriques à terre, des plages parfois souillées par les branches, les feuilles… mais en soit rien de nature à éviter sa visite ! On a été subjugués par la beauté de cette île, même après le passage de Maria, un vrai coup de coeur dont je vous reparlerai évidemment par ici, un peu plus tard !

guadeloupe apres ouragan maria

Plage de la Feuillère

guadeloupe apres ouragan maria

Sentier des Galeries

Nous ne sommes pas allés sur les Saintes cette fois-ci donc je ne peux pas vous livrer mon ressenti mais sur place, des touristes nous ont affirmé que même si la végétation a été très sévèrement touchée, les plages et infrastructures (hôtels, restaurants) sont de nouveau accessibles.

Nous avons passé une journée d’excursion sur la Désirade et n’avons pas vu de dégât particulier.

Nous avons fait une sortie snorkelling sur Petite Terre. Quelques palmiers ont été déracinés mais la plage reste merveilleuse et les fonds marins ont été préservés. Pour notre plus grand bonheur, tortues, requins citrons, raies mantas et autres poissons tropicaux étaient au rendez-vous 🙂

guadeloupe apres ouragan maria

Petite Terre

Et les guadeloupéens dans tout ça ? Et bien, la vie a repris son cours et ils travaillent sans relâche depuis le passage de l’ouragan à la reconstruction des jardins notamment ! J’ai été très impressionnée par leur humilité face à la nature et touchée par leur inquiétude pour leurs voisins dominicains bien plus sévèrement touchés.

J’espère que ces quelques informations vous seront utiles pour préparer votre voyage en Guadeloupe et que cela vous a rassuré ! Vous allez être émerveillés par les îles de Guadeloupe, assurément ! Et ce n’est pas quelques arbres à terre qui changeront cela 😉

 

Bon voyage !

 


Retrouvez les articles liés :

 


 Epingle cet article sur Pinterest 🙂

Quels impacts après l'ouragan ?

Un dernier pour la route !

4 comments

Nicole 16 novembre 2017 at 18:18

C’est génial vous me rassurez beaucoup. On ne lit rien nul part Ca fait plaisir à quelques jours de partir. Merci chouette world

Reply
Aurélie 21 novembre 2017 at 10:44

Ravie que vous soyez rassurée Nicole ! Profitez bien de votre séjour sur les magnifiques iles de Guadeloupe ! 🙂

Reply
Valérie Michel 21 novembre 2017 at 10:43

Étant allés en Guadeloupe et aux Saintes (Terre de Haut) début octobre, soit moins d’un mois après Maria, nous avons eu exactement le même ressenti que vous. Si nous n’avions pas bien connu les sites où nous sommes allés, nous n’aurions pas vu grand chose (sauf aux Saintes où la végétation a souffert). La végétation repoussait déjà et le vert tendre était partout. Nous avons pu constater également aux Saintes que les fonds étaient toujours aussi beaux et peuplés. En conclusion, il serait vraiment dommage de ne pas y aller et ce serait doublement pénaliser les Guadeloupéens, qui ont besoin du tourisme et dont les îles sont magnifiques. Bon voyage !

Reply
Aurélie 21 novembre 2017 at 10:47

Bonjour Valérie ! Merci pour votre retour sur les Saintes particulièrement ! Nous sommes donc d’accord : foncez visiter les iles de Guadeloupe 😉

Reply

Leave a Comment

90c342f7742bfd985fdb9ff5820fdfd8]]]]]]