Home CARNETS PRATIQUESCONSEILS AUX VOYAGEURS VOYAGER SANS PARLER ANGLAIS : 5 ASTUCES

VOYAGER SANS PARLER ANGLAIS : 5 ASTUCES

by Aurélie

Voyager sans parler anglais et plus généralement sans parler la langue du pays où l’on se rend est-ce vraiment si compliqué ? Je sais que c’est un frein pour pas mal de voyageurs ! Et cela l’a même été pour nous au début. Je peux vous dire que pour notre premier voyage en Australie, on ne faisait pas trop les malins. Malgré 10 années d’anglais scolaire, on avait bien du mal à aligner deux phrases (aaah le système d’apprentissage des langues étrangères en France… tout un programme) !

voyager sans parler anglais

 

Voyager sans parler anglais, ça peut faire peur !

Si l’on maitrise désormais plus ou moins l’anglais en voyage, la langue est encore aujourd’hui un point important au moment de choisir notre nouvelle destination, surtout pour Mr ChouetteWorld. Par exemple, j’ai toujours du mal à le convaincre d’aller en Amérique Latine. Il n’a aucune base en espagnol / portugais et cela le rebute un peu… Car si l’anglais est universel et est largement parlé un peu partout dans le monde, il ne suffit pas toujours ! Dès que l’on sort des zones touristiques, il peut être difficile de se faire comprendre en anglais… On risque assez vite de revenir au point de départ avec des locaux qui ne parle pas un mot d’anglais ! Cela nous est arrivés souvent : en Thailande, au Sri Lanka et même dans des destinations beaucoup moins exotiques comme l’Espagne ou l’Italie !

Hésiter à voyager dans un pays lorsque l’on ne connait pas la langue de ce pays ou lorsque l’on ne parle pas anglais, c’est normal ! Je peux comprendre que cela soit un peu angoissant ! C’est sur que c’est bien plus agréable et rassurant de voyager dans un pays où l’on peut comprendre et se faire comprendre ! Parler la langue du pays ou au moins l’anglais, facilite largement les échanges avec les locaux ! Mais la barrière de la langue ne doit pas, pour autant, devenir un frein à voyager. Il y a des astuces pour communiquer en voyage même lorsque l’on ne parle ni la langue du pays ni l’anglais !

 

Voyager sans parler anglais : 5 astuces

 

  • Apprendre quelques bases

Connaitre quelques bases d’anglais vous sauvera dans la majorité des cas. Pas besoin d’être bilingue, il y a peu de chances que vos interlocuteurs le soient (sauf si vous voyagez dans un pays anglophone évidemment 😉 ). Mais je vous recommande également de connaitre quelques bases dans la langue du pays que vous allez visiter ! Les locaux apprécieront sans aucun doute vos efforts ! 🙂

Des mots basiques :

  • Bonjour, au revoir, merci.
  • Ou ? Quand ? Combien ?
  • Aujourd’hui, demain.
  • Manger, boire, dormir.
  • Médecin, pharmacie, hôpital.
  • Les nombres jusqu’à 10 (bien utile, notamment pour négocier les prix).

Et quelques phrases simples pour demander sa direction, commander un repas…

La prononciation est importante également donc pensez à apprendre les mots en phonétique.

Apprendre une langue étrangère seul, même les bases, ça peut paraitre compliqué. Pour se rassurer avant de partir, je vous conseille de prendre 1h ou 2h de cours pour travailler les bases et la prononciation. Il existe plusieurs plateformes en ligne pour cela, comme Preply par exemple, qui propose un système de cours particuliers en ligne avec des tuteurs, des profs particuliers d’anglais (ou d’autres langues). L’avantage par rapport à une plateforme classique c’est que c’est un cours particulier, adapté spécialement à vos besoins. En l’occurence vous pourrez demander à votre tuteur de vous apprendre quelques bases et phrases simples pour un futur voyage. Vous verrez que ça aide vraiment : entendre les prononciations, pouvoir s’exercer avant le départ… Ça met réellement en confiance ! Vous serez étonnés de la rapidité à laquelle vous allez évoluer avec ces quelques heures de cours ! Et qui sait, ça vous donnera peut être envie de poursuivre l’apprentissage !

 

  • Bien préparer en amont son voyage

C’est la deuxième astuce que nous avons utilisé lorsque l’on a commencé à voyager ! J’essayais de préparer en amont tout ce qui pouvait l’être et d’anticiper au maximum. Avant notre départ, je réservais toujours les hôtels, les transports, les activités… Je planifiais nos déplacements surtout (je repérais où prendre le bus/train etc, la direction, ou acheter les tickets…). Ça me permettait d’être plus en confiance sur place et de limiter les moments où j’avais besoin de demander de l’aide en anglais 😉 !

voyager sans parler anglais

 

  • Préparer un petit « kit de survie »

Malgré la préparation, il y a toujours des moments où l’on a besoin d’échanger avec les locaux, pour acheter quelque chose, demander une direction etc… Normalement si vous avez suivi le conseil n°1, vous n’aurez pas de problème pour des échanges basiques. Mais parfois c’est l’incompréhension : un accent différent, un problème de prononciation, un trou de mémoire… Alors j’ai toujours un petit kit de survie dans mon sac avec les mots et phrases basiques. Je note également l’adresse de l’hôtel et celles des endroits à visiter dans la journée. C’est beaucoup plus facile pour demander sa direction à des passants ou pour le taxi.

Pour la petite anecdote, aujourd’hui j’ai toujours mon kit de survie avec les adresses + les basiques en langue locale + 1 mot en anglais : WATER. Ne me demandez pas pourquoi, je bloque depuis toujours sur la prononciation de ce mot… Enfin moi j’ai l’impression de très bien le dire mais dans 99,99% des cas, la personne en face ne le comprend pas… Ça fait d’ailleurs beaucoup rire Mr ChouetteWorld… Moi beaucoup moins 😉

 

  • Miser sur la technologie

Aujourd’hui de nombreuses applications existent pour faciliter les voyages, que ce soit pour se faire comprendre avec Google Translate par exemple ou pour trouver son chemin… Ces applications peuvent vous être d’une grande aide ! Google Translate ou équivalent peut notamment permettre d’aller plus loin dans vos échanges avec les locaux, vous aider à engager une conversation ! Certaines sont accessibles hors ligne mais le plus souvent elles nécessitent une connexion internet, ce qui n’est pas toujours évident en voyage mais là encore il existe des solutions (wifi, carte sim locale, carte sim internationale…).

voyager sans parler anglais

 

  • Chercher un guide francophone

Voici une dernière astuce pour profiter au maximum de son voyage lorsque l’on ne parle pas de langues étrangères ! Je vous conseille de chercher un guide francophone qui pourra vous accompagner pour quelques visites clés lors de votre séjour. Idéalement, je vous recommande de le faire dès les premiers jours, il pourra vous donner des clés pour mieux appréhender la destination, des conseils et des bonnes adresses. Même si nous comprenons bien l’anglais, nous le faisons régulièrement car cela nous permet d’aller plus loin dans les échanges, dans les réflexions, d’avoir plus de nuances, de pouvoir poser des questions…

 

Voilà quelques petites astuces bien utiles pour vous aider à voyager sans parler anglais ou la langue du pays ! En tout cas, je vous assure que cela ne doit pas être un frein et que cette difficulté peut se dépasser assez facilement finalement !

 

Si vous avez d’autres astuces à partager pour voyager sans parler anglais, n’hésitez pas à les partager dans les commentaires !

 

 

Un dernier pour la route !

1 comment

Clothilde 9 décembre 2019 - 09:14

Trop bien! C’est vrai que moi ça me gêne pour voyager. Du coup je m’aventure pas trop en dehors de l’allemagne/pays germanophones (J’ai fait allemand LV1), je prend les excursions organisées par l’hotel, me déplace en taxi… ton article est bien parce que ce sont des petites choses mais je n’y avais même pas pensé.

Reply

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

dolor Praesent ipsum Phasellus Aliquam odio porta. ut consequat. elementum