Home DESTINATIONSAMERIQUEMEXIQUE VISITER VALLADOLID : QUE VOIR ?

VISITER VALLADOLID : QUE VOIR ?

by Aurélie

Visiter Valladolid, mon coup de coeur du moment ! Que voir ? Que faire à Valladolid ? Je vous donne toutes mes bonnes adresses dans cet article !

 

Valladolid, mars 2016, 14h. La chaleur est écrasante. Il n’y a pas de vent. Mais j’aime tout de suite ce que je vois. Dès mes premiers pas dans ces rues colorées, l’alchimie opère… Peut être qu’il n’y a rien d’étonnant là dedans, j’ai toujours eu un petit faible pour les villes coloniales. Ces couleurs, cette architecture, cette atmosphère…j’adore ce moment précieux où tu te sens transporté par un endroit. Et Valladolid me transporte entre ses traditions maya et ses influences espagnoles.

 

Visiter Valladolid, une ville coloniale

Fondée en 1543 par le conquistador espagnol Francisco de Montejo sur les ruines de l’ancienne cité maya Zaci, Valladolid fut l’une des premières colonies espagnoles.

Bien que fortement endommagée lors de la guerre des Castes, Valladolid a gardé un ensemble de rues au style colonial. La Cazalda de los Frailes (calle 41A) en est le plus bel exemple. Cette rue qui mène au couvent de San Bernardino présente un superbe ensemble de façades coloniales dans un camaïeu de rouge et de jaune.

Valladolid

Valladolid

On retrouve également les influences espagnoles à travers les monuments de Valladolid comme la cathédrale San Servacio, le couvent de San Bernardino ou encore les nombreuses autres églises que compte la ville. La splendeur de ses richesses coloniales lui a valu le surnom de « Sultane de l’Orient ».

 

Valladolid et traditions maya

Epargnée du tourisme de masse, Valladolid a su conserver ses traditions maya. Allez y avant qu’il ne soit trop tard !

 A Valladolid, de nombreuses femmes portent encore la tenue traditionnelle maya : le huipil. Robe blanche à l’encolure brodée, le huipil était traditionnellement porté lors des cérémonies. Pour la petite histoire, « huipil » signifie en maya « ma couverture ». Les motifs brodés ont tous une signification particulière. Le mais, par exemple, représente le dieu des récoltes, l’oiseau à deux têtes, la dualité entre le bien et le mal etc…

Valladolid

Visiter Valladolid ? Itinéraire découverte 

Depuis la place centrale de Valladolid où se dresse la Cathédrale de San Servacio, prenez la calle 41 pour rejoindre la Cazalda de los Frailes.

Valladolid

Cathédrale San Servacio

Arrêtez-vous au petit musée du cacao. Une rapide visite guidée (10min) est offerte pour vous permettre d’en apprendre plus sur la boisson sacrée des mayas. Vous pourrez également déguster leurs excellents produits, aux saveurs des plus classiques aux plus originales (piment, anis, tequila…).

Valladolid

Continuez jusqu’au couvent de San Bernardino. Bel ensemble architectural colonial, le couvent abrite des jardins et un cénote (lun-ven 9h-18h / sam 9h-15h / 30$-1,5€).

Couvent de San Bernardino

Couvent de San Bernardino

Sur le retour, prenez la calle 46 puis la calle 39. Vous tomberez sur une fabrique artisanale de tortilla, la «Tortilleria el Rosario» au coin de la calle 39 et 44. Là, vous pourrez goûter de vraies tortillas !! Le bonheur au coin de la rue en somme 🙂 Tout le long de la calle 44, il y a de petites échoppes typiques à découvrir.

Valladolid

Tortilleria el Rosario

ValladolidValladolidValladolid

Pour finir, prenez le temps de flânez dans l’agréable parc Francisco Cantón. Succombez aux charmes de ses allées ombragées, de ses bancs en fer forgé blanc et de sa petite fontaine sans oublier de lever les yeux vers la belle cathédrale de San Servacio.

Parc Francisco Cantón

Parc Francisco Cantón

Les cénotes de Valladolid

Envie d’un peu de fraicheur ? En plein coeur de la ville, à moins de 10 min à pied du parc Francisco Cantón, vous trouverez le Cénote Zaci. Offrez-vous un petit plongeon dans ses eaux fraiches, entourées d’une végétation luxuriante… Un vrai petit coin de paradis !

Cenote_Zaci_Valladolid

Cénote Zaci

A quelques kilomètres de Valladolid, le village de Dzitnup cache deux bijoux : les cénotes Xkeken et Samula (8h-19h / 90$-4,5€ pour les 2 cénotes). Situés dans une grotte, on y descend par une ouverture étroite. L’eau claire, les racines qui pendent au dessus de nos têtes et les fins rayons de lumière naturelle qui caressent la surface de l’eau, créent une ambiance toute particulière.

Mon conseil :

Pour vous y rendre, louez un vélo ! Une piste cyclable dessert les cénotes de Dzitnup, ce sera l’occasion d’une belle ballade (environ 30 min).

 

Visiter Valladolid : mes bonnes adresses

Deux superbes endroits pour faire une petite pause ! Attention coups de coeur !!

La casona de Valladolid (Calle 41, No 214) et El meson del Marqués (Calle 39, No 203) sont deux restaurants logés dans d’anciennes demeures coloniales. Leurs grands patios à arcades sont des lieux enchanteurs pour boire une citronnade ou déguster une spécialité gastronomique locale.

Casona_de_Valladolid

La Casona de Valladolid

Casona_de_ValladolidCasona_de_ValladolidCasona_de_Valladolid

hosteria_des_marques

El meson del marqués

El meson del marqués

El meson del marqués

 

Ou dormir à Valladolid ? Retrouvez les meilleures adresses d’hôtels à Valladolid ici 🙂

 

Vous avez d’autres conseils pour visiter Valladolid ? Des bons plans, des bonnes adresses ? N’hésitez pas à laisser un commentaire !

 


Retrouvez les articles liés :

 


Epingle cet article sur Pinterest !

Visiter Valladolid

Un dernier pour la route !

2 comments

Itinera magica 30 novembre 2016 - 10:28

Superbe article qui me replonge dans des souvenirs émus ! J’avais adoré cette ville. Magnifique ambiance et patrimoine. Bravo 🙂

Reply
Aurélie 8 décembre 2016 - 12:17

Merci beaucoup 🙂 j’ai eu un vrai coup de coeur pour cette ville !

Reply

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

mi, elit. felis ut quis, luctus massa id dolor