Home DESTINATIONSASIESRI LANKA LES ELEPHANTS DE PINNAWALA

LES ELEPHANTS DE PINNAWALA

by Aurélie

Lors de notre voyage au Sri Lanka, nous avons visité l’orphelinat des éléphants de Pinnawala ! Lieu unique pour observer et approcher les éléphants, Pinnawala restera définitivement un moment fort de notre voyage !!

MISE A JOUR 2017/2018: Attention, les conditions de cet orphelinat semblent s’être énormément dégradées depuis ma visite en 2014 : violences, animaux gavés et attachés…  Je ne cautionne en aucun cas ce type de pratique et vous déconseille désormais cette visite ! 

elephants pinnawala

 

L’orphelinat des éléphants de Pinnawala

L’orphelinat des éléphants de Pinnawala a été créé en 1975 par le gouvernement sri lankais pour recueillir, soigner et protéger les éléphants errants, victimes de braconnage ou chassés de leur habitat naturel par la déforestation.

Lors de sa création, l’orphelinat était implanté dans le parc national de Wilpattu et comptait seulement cinq éléphanteaux. Aujourd’hui installé dans le village de Pinnawala, il compte environ 90 éléphants, mâles et femelles, sur trois générations.

elephants pinnawala

elephants pinnawala

 

Mon expérience avec les éléphants de Pinnawala

Nous avons passé une matinée à Pinnawala. La visite de l’orphelinat est souvent proposé comme une étape d‘une ou deux heures sur la route de Kandy mais il serait bien dommage d’y passer si peu de temps.

Le moins que l’on puisse dire c’est que les avis sont partagés sur Pinnawala. Et parmi les critiques, le prix et le coté touristique de l’orphelinat arrivent en tête !

Effectivement, le tarif est assez élevé pour le pays (environ 16e par personne) et comme un peu partout au Sri Lanka, il y a un prix pour les locaux et un prix pour les touristes. Mais, selon moi, l’expérience inoubliable qu’offre Pinnawala vaut son prix. Nous n’avions jamais eu l’occasion d’approcher de si près autant d’éléphants dans un milieu semi sauvage !

Quant au coté touristique… et bien oui c’est un endroit très touristique, avec ses défauts, et il peut y avoir beaucoup de monde. Mais vous pouvez décider de visiter autrement l’orphelinat et essayer d’en tirer le meilleur !

On a commencé notre visite en assistant au repas des éléphants. Il est possible de nourrir les bébés éléphants au biberon, moyennant quelques roupies supplémentaires… C’est très très rapide ! Le biberon est avalé en moins de 10 secondes, des vrais gloutons ! Ils sont craquants ces petits éléphants mais il y a trop de monde… Présenté comme le temps fort de la visite, ce moment a été pour nous le plus décevant. Nous avons préféré nous éloigner et explorer le reste de l’orphelinat quasi désert. Implanté sur 10 hectares, il offre un cadre magnifique pour la rencontre des éléphants. En visitant ainsi, à contre courant de la plupart des touristes, vous pouvez profiter du calme du lieu, et vous offrir un petit tête à tête avec ces animaux fabuleux.elephants pinnawala

Vers 10h, l’effervescence nous rattrape ! C’est l’heure du bain ! La plupart des touristes se ruent vers la rivière Maya Oya. Nous, on décide de rester dans l’orphelinat et de se poster en contrebas de la plantation, sur le chemin des éléphants. Les cornacs nous autorisent à rester là, derrière des barrières en bois.

D’ici on peut les observer rassembler les éléphants présents dans la plantation. Bientôt une trentaine d’éléphants nous font face… Impressionnant ! Après plusieurs vérifications (à la recherche d’un éventuel touriste perdu !), le signal du départ retenti. Instinctivement on recule d’un mètre, mon coeur s’accélère… Le cortège descend l’allée, il n’y a pas un bruit à l’exception des pas des éléphants… Moment intense !!

elephants pinnawalaelephants pinnawalaelephants de pinnawalaelephants pinnawalaelephants pinnawala

Une fois notre souffle retrouvé, on suit les éléphants jusqu’à la rivière. Le cortège traverse une rue avant de descendre une allée commerçante.

Arrivés à la rivière, on retrouve une horde de touristes ! Les abords de la rivière et les cafés la surplombant sont bondés. On prend un peu de temps pour se balader dans les boutiques et 30 minutes plus tard, la place se vide.

Le cadre est superbe : les éléphants, la rivière, la plantation de cocotiers en arrière plan… On en profite pour prendre mille photos !

Nous n’avons jamais du débourser d’argent pour prendre des photos avec les éléphants (heureusement car les éléphants déclenchent chez moi un syndrome de clic compulsif !!!!). Notre guide nous avait simplement expliqué de refuser les éventuelles sollicitations des soigneurs.elephants pinnawalaelephants pinnawalaelephants de pinnawalaelephants de pinnawala

Nous avons pu participer au bain d’un éléphanteau. On a découvert que la peau d’un éléphant est loin d’être agréable !! Même celle d’un bébé éléphant !! Aussi douce qu’un balai brosse ! Ca reste un moment unique à ne pas manquer si vous allez à Pinnawala !

Petit conseil : attendez qu’il y ait peu de monde et expliquez bien aux soigneurs que vous ne leur donnerez pas d’argent. Après avoir essayer de vous soutirer quelques roupies, si vous tenez bon avec le sourire, ils devraient accepter.

elephants de pinnawala

On est restés là, à profiter de la vue jusqu’au départ des éléphants, avant de continuer  notre route vers Sigiriya pour de nouvelles aventures que je vous ferai bientôt partager !

Info pratiques :

  • Ouvert tous les jours : 8h30 – 18h
  • Tarifs : 2500rs / 16€ (1250rs / 8€ enfant)
  • Baignade des éléphants : 10h-12h, 14h-16h.
  • Site officiel

 

Si vous souhaitez dormir à proximité de l’orphelinat de Pinnawala, je vous invite à consulter ce site pour trouver les meilleures adresses 🙂

 

Prochaine étape : le rocher du lion de Sigiriya !

 

Liens utiles :
  • Pour vos activités et excursions au Sri Lanka, pensez à GetYourGuide, une plateforme que j’utilise régulièrement

 


Retrouvez les articles liés :

Epingle cet article sur Pinterest ! 🙂

Pinnawala Elephant Orphanage, Sri Lanka

Un dernier pour la route !

3 comments

Ingrid 17 février 2018 - 12:18

WOuah ! J’adore 🙂 Merci pour vos articles, ça me donne envie de partir, bientôt j’espère !!

Reply
Aurélie 20 février 2018 - 12:57

Hello Ingrid ! Merci pour ton commentaire 🙂

Reply
Trek au Vietnam 28 novembre 2016 - 05:43

Quelle aventure unique ! Je pense que tout le monde en vous lisant rêve de faire la même chose ! Dans des pays où énormément d’éléphants sont braconnés, chassés par la deforestation comme vous dites mais également mal traité pour en faire des attractions touristiques comme les fameuses balades à dos d’éléphant cela fait du bien de voir un endroit où les gens on du respect pour ses animaux.
En espérant que cet article inspire d’autres personnes et fassent prospérer cet endroit !

Reply

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

commodo Donec odio Nullam fringilla Praesent Aenean quis, commodo velit,